Les châteaux autour de Lormes

Le Morvan est riche en châteaux généralement habités et donc en bon état de conservation. Ils sont souvent de petite taille (Chastellux est une exception) et se visitent rarement. A proximité de Lormes vous pourrez en découvrir quelques-uns. Le plus célèbre est, sans doute, celui de Bazoches situé à une quinzaine de kilomètres au nord sur la route de Vézelay.

 

Coulon

A quel­ques ki­lo­mè­tres de Cer­von, le châ­teau de Cou­lon fut édi­fié en 1546 après la des­truc­tion d'une an­cien­ne for­te­res­se dont il ne sub­sis­tait que les dou­ves et le pi­geon­nier. Son plan est rectangulaire en forme de U allongé, ouvert sur un parc à la française de la fin du XVIIIème. L'entrée principale, au centre de la façade occidentale, donne sur un pont-levis. Le corps de logis à double étage est cantonné de tours rondes, coiffées de toits d'ardoises coniques. Au XVIème siècle il devint un fief calviniste où les protestants de Corbigny et de la région avaient l'habitude de s'assembler pendant les guerres de Religion. Il appartient aujourd'hui à la famille de Sancy et ne se visite pas.

Island

Le châ­teau d'Is­land est si­tué au sud-est d'Aval­lon. Le sur­pre­nant nom d'Is­land vien­drait du cel­tique Ie­lent. Autrefois appelé château des Chaumes, il a été construit par Guillaume de Ferrières, seigneur d'Island et de la Chaume, à partir de 1448 et remanié aux XVIème siècle. A la fin du XVIIIème siècle est édifié un nouveau logis qui se soude à l'extrémité sud du premier et s'allonge d'est en ouest. Le château est aujourd'hui transformé en résidence hotelière de luxe.

Lantilly

Au sud-ouest de Lor­mes, à mi-che­min entre Cer­von et Cor­bi­gny, le châ­teau de Lan­til­ly a été édi­fié sur les ves­ti­ges d'une villa romaine (lantulli-villa) à proximité de la voie reliant Lutèce à Lyon. Construite au XIIIème siècle sur un plan rectangulaire, la forteresse possédait six tours et deux douves concentriques alimentées par l'Anguison. Au cours des siècles, deux bâtiments ainsi que cinq tours furent abattus, seule subsiste l'aile Nord-est possédant une grosse tour carrée. L'accès se fait à présent par un pont dormant débouchant au centre de la façade Nord-est. Propriété privée, le château est ouvert au public pendant les mois d'été.

Marcilly

Do­mi­nant l'Yonne en­tre Cor­bi­gny et Sar­dy lès Epi­ry, l'im­po­sant châ­teau de Mar­cil­ly a été cons­truit au XIVème siè­cle par Jean de Sa­la­zart. Il fut remanié aux XVIIIème et XIXème siècles. C'est une grosse bâtisse carrée flanquée de quatre tours rondes. La cour intérieure est accessible côté parc par un pont dormant. En 1710 il fut vendu à Jacques Louis de Mesgrigny, comte d'Aunay, époux de Charlotte le Prestre, fille du Maréchal de Vauban. Propriété de la famille de Candolle, descendante du Maréchal, il ne se visite pas.

 

Raffigny

Edi­fié sur la com­mune de Gâcogne, au sud du vil­lage, voici le châ­teau de Raf­fi­gny. Bien que si­tué sur la très fré­quen­tée Trans­mor­van­del­le, la D977 bis qui re­lie Cor­bi­gny à Saulieu, vous risquez de ne pas le voir. Isolé de la route par un mur, on l'aperçoit, ainsi que la chapelle, depuis la grille d'entrée. Construit au XVIème siècle et remanié au XIXème, il fut la propriété de Dupin Aîné, magistrat et ancien président de la Chambre des Députés, qui a fait édifier une chapelle située sur la colline du Banquet, juste en face de sa propriété. La chapelle Sainte Barbe, à l'entrée du château à gauche de l'image, date du XVème siècle.

Saugny

Par­mi tous ces "pe­tits" châ­teaux, le plus pro­che de Lor­mes est celui de Sau­gny. Si­tué à quel­ques six ki­lo­mè­tres au sud de la vil­le, il est éga­le­ment sur le ter­ri­toi­re de la commune voisine de Gâcogne. Caché parmi les arbres il surplombe le hameau du Moulin Granard. Reconstruit en 1853 sur des fondations datant des XIVème et XVème siècles, il est habité par la famille de Chabannes qui le possède depuis plusieurs générations et ne se visite pas.

Vésigneux

A une di­zaine de ki­lo­mè­tres au nord de Lor­mes sur la rou­te qui vous con­duit à Aval­lon, après le vil­lage de Saint Mar­tin du Puy, vous trou­ve­rez à vo­tre droi­te une pe­ti­te rou­te qui s'enfonce dans une magnifique allée d'arbres. C'est l'allée d'honneur du château de Vésigneux. Edifié sur un ancien château féodal, gravement endommagé au cours de la guerre de cent ans, il fut reconstruit aux XVIème et XVIIème siècles. En 1793, il était vandalisé et une aile détruite au nord-est. Décoré de tapisseries des Gobelins et d'Aubusson au XVIIème siècle, puis de boiseries au XVIIIème, il appartenait au Grand Condé. C'est dans ses murs que le jeune Sébastien Le Prestre aurait été présenté au célèbre militaire. Aujourd'hui propriété de la famille de Bourbon-Chalus, il ne se visite pas.

Villemolin

Si­tué éga­le­ment à une di­zai­ne de ki­lo­mè­tres de Lor­mes, à mi-che­min entre Ma­gny-Lor­mes et Cor­bi­gny, le châ­teau de Vil­le­mo­lin est la propriété de la famille de Certaines qui l'ouvre aux visiteurs pendant les mois d'été. Edifié au XIVème siècle à l’emplacement d’une villa gallo-romaine, il fut modifié et agrandi aux siècles suivants. Au XIXème les tours furent coiffées de toits dans le style "troubadour" lui donnant un air de château de conte de fée. A l'intérieur, les décors de la bibliothèque et de la salle à manger sont particulièrement remarquables. La chapelle possède une pietà du XVème siècle, don de la Charteuse du Val Saint Georges de Pouques-Lormes.


contact